Blog de la facultad de Derecho

25 de junio de 2018

¿La Colombie devrait-elle interdire l’utilisation des téléphones portables dans les écoles comme la France?

A l'initiative du gouvernement, la France a pris une piste intéressante à analyser pour l'avenir de la culture numérique. En particulier, concernant l'intervention de l'Etat dans la manière dont les générations futures apprennent l'utilisation des technologies de l'information.

Por: Daniel Peña Valenzuela

A l’initiative du gouvernement, la France a pris une piste intéressante à analyser pour l’avenir de la culture numérique. En particulier, concernant l’intervention de l’Etat dans la manière dont les générations futures apprennent l’utilisation des technologies de l’information.

L’Assemblée nationale française a voté une proposition de loi visant à une interdiction effective des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée de l´année prochaine. Cette mesure vise en particulier les enfants de moins de 15 ans.

En ce qui concerne le comportement des enfants dans les écoles colombiennes, il me semble que le gouvernement devrait adopter des mesures similaires pour les raisons suivantes:

  1. Les enfants sont distraits en classe par l’utilisation de téléphones portables au lieu de prêter attention aux leçons des enseignants.
  2. Les enfants n’ont pas la maturité ou la capacité de choisir entre prêter attention à la classe ou être distrait par leur téléphone.
  3. Parfois les parents eux-mêmes appellent leurs enfants au milieu de la classe et les interrompent.
  4. Á la récréation, les enfants ne socialisent pas avec les autres parce qu’ils vérifient leurs messages électroniques ou leurs réseaux sociaux.
  5. Les enfants montrent leur dernier modèle de portable de plusieurs millions de pesos contre les autres créant une division sociale et économique dans les groupes.

Parmi les problèmes posés par l’application pratique de la norme, figure la vigilance des autorités des écoles pour empêcher les étudiants d’utiliser leurs appareils. Le besoin de réquisitions est soulevé. Ce serait un nouveau fardeau pour les enseignants qui seraient non seulement occupés avec des cours et des tests, mais aussi avec le contrôle de ces règles.

Tout indique que l’autorégulation par les parents qui ne devraient pas livrer du matériel sans contrôle à leurs enfants n’est pas suffisante et n’est pas remplie dans la pratique.

En Colombie, une mesure similaire serait probablement discutée à la lumière du droit fondamental au libre développement de la personnalité. Cependant, parfois, en tant qu’enseignant, vous réalisez que même les adultes de l’université ne sont pas responsables de l’utilisation de la technologie en classe, il peut être valable pour les enfants dans les écoles d’avoir des limites.

Le débat ne fait que commencer!

Artículos Recientes